Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
1 an
10ème mois
11ème mois
1er mois
2ème mois
3ème mois
4ème mois
5ème mois
6ème mois
7ème mois
8ème mois
9ème mois
Actualités
Bébé en vacances
Bébé et le climat
Bébé et ses parents
Bébé et son alimentation
Bébé et son corps
Bébé et son poids
Bébé mois par mois
Comprendre Bébé !
Dernières informations
Entre 1 et 3 ans
Informations médicales
Infos utiles
Jeux et musique
L'hyperactivité
L'objet transitionnel
La naissance
La psychologie de Bébé
La santé de Bébé
Le comportement de Bébé
Le sommeil de Bébé
Les accidents domestiques
Les infos utiles
Les loisirs et Bébé
Les maladies infantiles
Les maladies rares
Les news
Les petits maux de Bébé
Les services publiques
Les situations difficiles
Les types de biberons et tétines
Les vaccins
Produits au rappel
Surveillez le poids de Bébé
Syndrome des Bébés secoués

Suite aux événements de Bruxelles, une Maman écrit une lettre à son Bébé

Suite aux attentats qui ont frappé Bruxelles, une Maman a décidé d'écrire une lettre poignante à son enfant qui naîtra bientôt.

Suite aux événements tragiques qui ont frappé la Belgique, une Maman a décidé d’écrire une lettre à son enfant qui verra le jour dans quelques temps. Dans cette lettre poignante, Alayssia Denis fait part de son désarroi face à la bêtise humaine.
Elle commence sa lettre en s’excusant. S’excusant de ne pas avoir le pouvoir de refaire les choses, de ne pas avoir le pouvoir d’empêcher l’impensable de se produire.

Mon petit bonhomme, je suis désolée, désolée du monde dans lequel je vais te faire naître, un monde où on doit regarder au-dessus de nos épaules par peur des représailles de choix qui n’ont pas été les nôtres…

Comme un cri dans la douleur, elle exprime ce que nous pouvons tous ressentir dans de pareils moments. Mais elle démontre que l’espoir est en chacun de nous :

Hier, des fous, des monstres nous ont attaqué, il le font soit-disant au nom d’un dieu. Ne les crois pas, mon fils ! Ils mentent ! il le font au nom de la haine car maman a des amis d’autres religions. Certains sont même impatients que tu arrives et quand le moment sera venu, je n aurai pas peur de te mettre dans leurs bras, car chaque dieu, chaque religion prône la paix et le fait de savoir vivre en cohabitation…

Loin de vouloir s’apitoyer, elle avoue son impuissance et sa consternation mais souhaite surtout montrer qu’elle fera son nécessaire pour que son enfant ne voit pas le monde tel que d’autres voudraient qu’il devienne :

Je m’excuse encore de savoir que mes bras ne sauront pas te protéger de tout mais j’espère que mon éducation te protégera du racisme et du mauvais jugement car, oui, il y a des méchants « Musulmans ». Mais n’oublie jamais qu’il y a des méchants « Chrétiens » aussi et des méchants « juifs » et des méchants « Italiens », des méchant « Belges » et j’en passe.

Pour finir, Alyssia demande pardon, aux noms de tous les Humains de cette si petite planète sur laquelle nous ne faisons que passer, de laisser un monde dans un état si misérable et demande à son fils, ainsi qu’à tous les enfants du monde, de ne pas perdre espoir et de lutter pour changer l’avenir :

Pardon, mon fils, pour la folie des hommes. On vous laisse la Terre dans un bien mauvais état mais j’ai confiance en l’avenir ! Changez-la ! Rendez-la plus belle ! Soyez fier !

D’autres parents ont décidé aussi de laisser une lettre à leurs enfants. Comme une péroraison, afin de mettre un terme à ces événements sans sens, ils ont décidé de graver dans la pierre une épitaphe pour les générations à venir.

Didier Braud

Source : dh.be

Cet article vous a t-il été utile ?
Votre vote
[Nbre de votes : 0 Moyenne : 0]
Shares
Share This