Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
1 an
10ème mois
11ème mois
1er mois
2ème mois
3ème mois
4ème mois
5ème mois
6ème mois
7ème mois
8ème mois
9ème mois
Actualités
Bébé en vacances
Bébé et le climat
Bébé et ses parents
Bébé et son alimentation
Bébé et son corps
Bébé et son poids
Bébé mois par mois
Comprendre Bébé !
Dernières informations
Entre 1 et 3 ans
Informations médicales
Infos utiles
Jeux et musique
L'hyperactivité
L'objet transitionnel
La naissance
La psychologie de Bébé
La santé de Bébé
Le comportement de Bébé
Le sommeil de Bébé
Les accidents domestiques
Les infos utiles
Les loisirs et Bébé
Les maladies infantiles
Les maladies rares
Les news
Les petits maux de Bébé
Les services publiques
Les situations difficiles
Les types de biberons et tétines
Les vaccins
Produits au rappel
Surveillez le poids de Bébé
Syndrome des Bébés secoués

Apprendre à marcher à votre enfant

Le meilleur moyen d'apprendre à un enfant à marcher, est de le laisser apprendre par lui-même, et il le fera assez facilement.

Pour comprendre l’importance du port de chaussures de qualité pour un enfant, du bon choix de ces chaussures, certes jolies mais surtout apportant un maximum de confort aux pieds de l’enfant, il faut se pencher sur la période où le tout petit commence l’apprentissage de la marche.

la marcheCette phase est d’une importance essentielle pour la santé de l’enfant. Son premier pas, bien sûr, se fera dans les bras de l’infirmière. Après trois ou quatre mois, quand il commencera à moins dormir pendant la journée, il se réjouira à faire des roulades sur le canapé: il utilisera librement ses membres, et ce, en les bougeant en l’air. Cela constituera son seul exercice pour cette période.
Bientôt, cependant, l’enfant fera ses premières tentatives de marche. Maintenant, il est important de souligner qu’aucune des nombreuses méthodes qui ont été conçues pour apprendre à un enfant à marcher, ne devrait être adoptée : le youpala, le harnais apprenti marcheur, etc; leurs conséquences sont néfastes : poitrine écrasée, poumons comprimés, colonne vertébrale tordue et jambes déformées, sont les nombreux maux qui proviennent souvent de telles pratiques.
Ceci s’explique par le fait que les os dans la petite enfance sont relativement souples et malléables, et s’ils sont prématurément soumis à ces artifices pour supporter le poids du corps, ils réagissent tout comme un bâton élastique courbé sous un poids, et la conséquence naturelle est qu’ils se courbent et se déforment.

Il est absolument nécessaire que toute mère se souvienne de ce fait. Que les premiers efforts à la marche de leurs petits soient naturellement vécus par elle avec beaucoup de plaisir, qu’elle soit apte à encourager et à prolonger ses tentatives, sans jamais penser au mal qu’ils peuvent se faire, car beaucoup d’enfants ont eu à déplorer de la malformation créée par les produits d’aide à la marche.

Il est aussi à noter ici que, si une telle altération était notée, elle peut être corrigée, même après que la courbure soit installée. Ceci doit être remédié à l’aide de moyens qui fortifient la structure des os, et améliorent la santé générale de l’enfant (une plongée quotidienne dans le bain froid, ou à l’aide d’une éponge avec de l’eau froide salée, sont signalées être efficaces), et en évitant l’origine de la distorsion, à savoir, ne jamais laisser l’enfant se mettre sur ses pieds.
La seule façon de résoudre ce dernier point, est de mettre les deux jambes dans un bas large; cela empêchera effectivement l’enfant de marcher tout en n’empêchant pas le libre et plein exercice des muscles des jambes. Après quelques mois de poursuite de ce traitement, les membres ne sont plus déformés, les os sont solides et les muscles ont regagné en force. L’enfant peut alors être autorisé à se remettre sur ses pieds sans aucun risque de perpétuer ou de renouveler ses déformations.

Plus tard, le choix des premières chaussures de marche sera également crucial pour maintenir correctement les pieds de l’enfant et ne pas reproduire ces problèmes de déformations des os des pieds ou des jambes de l’enfant et déformer sa démarche. Il faut donc absolument investir dans des chaussures de qualité digne de ce nom. L’enfant doit se sentir à l’aise dans ses chaussures, ressentir du confort et pouvoir se déplacer naturellement bien maintenu et sans douleur.

trotteurLe meilleur moyen d’apprendre à un enfant à marcher, est de le laisser apprendre par lui-même, et il le fera assez facilement. Il va d’abord ramper: cela va faire travailler tous les muscles du corps, ne fatigue pas l’enfant, ne fait peser aucun poids sur les os, mais lui apportera de la vigueur et de la force, et est donc très utile. Après un certain temps, plus sûr de lui, il voudra aller plus loin: il s’efforcera de se lever sur ses pieds à l’aide d’une chaise, et quoiqu’il échoue à maintes reprises dans ses tentatives, il persévérera toujours jusqu’à ce qu’il réussisse. En cela, il apprend, d’une part, à se relever du sol, et d’autre part, à se tenir debout, mais tout en gardant la main sur l’objet dont il s’est emparé.

Ensuite il s’équilibrera sans se tenir, et montrera fièrement en riant qu’il peut être autonome. Craignant cependant encore de se déplacer sans le soutien de ses membres, il s’emparera d’une chaise ou d’autre chose à portée et il osera s’avancer aussi loin que les limites de ce support le permettent. Cette petite aventure sera répétée jour après jour avec une joie grandissante ; puis, après de nombreux essais, il prendra confiance en sa capacité à se tenir en équilibre, et il galopera tout seul. Il faut du temps pour cet auto apprentissage progressif, au cours duquel les muscles et les os se renforcent, et quand, enfin, ils sont appelés à soutenir le poids du corps, ils sont alors tout à fait capable de le faire.

C’est à cette période de sa vie que la maman devra bien faire attention aux choix de ses premières chaussures. Bien sûr, toute maman souhaite voir son enfant beau et mignon et optera pour un modèle stylé et en vogue. Cependant, il faut rester bien vigilant quant au confort des chaussures. Qualité ne rime pas toujours avec prix exorbitant. La maman a donc tout à fait la possibilité d’offrir à son enfant des chaussures à la mode, confortables et d’excellente qualité à un prix très abordable pour les bienfaits obtenus.

A propos de l'auteur de cet article

Stéphanie Vermenouze

Maman de deux enfants, je me suis passionnée pour le monde de l’enfance, et les domaines liés à l’éducation, l’évolution physique et mental d’un enfant ainsi qu’à la mode pour enfants. J’ai dans cet esprit créé une Boutique en ligne de Chaussures pour enfants pour offrir des chaussures mode, confortables mais surtout de qualité pour un prix abordable pour tous :http://godassesa5doigts.com /contact@godassesa5doigts.com

Cet article vous a t-il été utile ?
Votre vote
[Nbre de votes : 0 Moyenne : 0]
Shares
Share This