Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
1 an
10ème mois
11ème mois
1er mois
2ème mois
3ème mois
4ème mois
5ème mois
6ème mois
7ème mois
8ème mois
9ème mois
Actualités
Bébé en vacances
Bébé et le climat
Bébé et ses parents
Bébé et son alimentation
Bébé et son corps
Bébé et son poids
Bébé mois par mois
Comprendre Bébé !
Dernières informations
Entre 1 et 3 ans
Informations médicales
Infos utiles
Jeux et musique
L'hyperactivité
L'objet transitionnel
La naissance
La psychologie de Bébé
La santé de Bébé
Le comportement de Bébé
Le sommeil de Bébé
Les accidents domestiques
Les infos utiles
Les loisirs et Bébé
Les maladies infantiles
Les maladies rares
Les news
Les petits maux de Bébé
Les services publiques
Les situations difficiles
Les types de biberons et tétines
Les vaccins
Produits au rappel
Surveillez le poids de Bébé
Syndrome des Bébés secoués

Maladies infantiles
La varicelle

Elle apparaît, en général, entre 2 et 10 ans. L'incubation du virus dure environ 15 jours.
  • Symptômes
    Elle apparaît, en général, entre 2 et 10 ans. L’incubation du virus dure environ 15 jours.
    De petits boutons roses très espacés surgissent par poussées sur tout le corps, parfois jusque dans la bouche, puis se transforment en petites vésicules, semblables à de petites cloques. L’enfant est pris de fortes démangeaisons.
  • Contagion
    Un individu atteint par la varicelle est contagieux de 2 à 3 jours avant le début de l’éruption et jusqu’à 6 jours après l’apparition des dernières vésicules. Similaires au virus du zona, la varicelle se transmet par la salive (toux, éternuement) ainsi que par les lésions vésiculeuses. Extrêmement contagieuse depuis la veille de l’apparition des premiers vésicules jusqu’au huitième jour.
  • Risques
    La maladie est généralement bénigne, mais le grattage des vésicules peut entraîner des surinfections qui se transforment en cicatrices permanentes. Néanmoins, des complications neurologiques bénignes passagères sont possibles. Elles ont lieu sous forme d’encéphalite (inflammation de l’encéphale).
  • Que faire
    Il faut empêcher l’enfant de se gratter (coupez-lui les ongles!) et il faut désinfecter la peau chaque jour.
    Un bain peut aussi aider à soulager les démangeaisons. En sortie de bain, séchez le sans le frictionner.
    Privilégier les vêtements en coton.
    Contacter votre pédiatre qui vous demandera de donner par voie orale un antihistaminique et d’appliquer un badigeon blanc sur les démangeaisons.
    Un antipyrétique peut aussi être donné pour lutter contre la fièvre. Ne donnez pas d’anti-inflammatoire ou pseudo-antipyrétique à base d’Ibuprofène, cette molécule ne fait pas bon ménage avec la varicelle :
    A lire – Une varicelle se transforme en septicémie
  • Prévention
    Un vaccin a été mis au point depuis peu, il est constitué d’un virus vivant atténué et est prescrit aux enfants immunodéprimés ainsi qu’à leur entourage.
  • Conseils
    La varicelle peut être grave chez l’adulte (fièvre élevée, maux de tête violents, parfois accompagnée de zona), c’est pourquoi il est presque préférable de favoriser la contagion de vos enfants qui n’ont pas eu la varicelle en l’exposant auprès d’un petit camarade atteint de la maladie. Cependant jusqu’à la guérison complète, l’enfant ne doit pas fréquenter l’école, ni les autres collectivités, et doit être isolé.

 

Shares
Share This

Partagez ce contenu

Partagez ce contenu avec vos amis !

Shares