Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
1 an
10ème mois
11ème mois
1er mois
2ème mois
3ème mois
4ème mois
5ème mois
6ème mois
7ème mois
8ème mois
9ème mois
Actualités
Bébé en vacances
Bébé et le climat
Bébé et ses parents
Bébé et son alimentation
Bébé et son corps
Bébé et son poids
Bébé mois par mois
Comprendre Bébé !
Dernières informations
Entre 1 et 3 ans
Informations médicales
Infos utiles
Jeux et musique
L'hyperactivité
L'objet transitionnel
La naissance
La psychologie de Bébé
La santé de Bébé
Le comportement de Bébé
Le sommeil de Bébé
Les accidents domestiques
Les infos utiles
Les loisirs et Bébé
Les maladies infantiles
Les maladies rares
Les news
Les petits maux de Bébé
Les services publiques
Les situations difficiles
Les types de biberons et tétines
Les vaccins
Produits au rappel
Surveillez le poids de Bébé
Syndrome des Bébés secoués

Et Papa alors !

Il y a les Papas qui s'y mettent vite et d'autres qui y vont plus lentement voire pas du tout en fonction de leur culture et de leur éducation

Devenir ou être Maman cela semble simple, mais pour celles qui le sont vous savez bien que ce n’est pas si simple de concilier sa vie d’avant avec ses habitudes et celle toute nouvelle avec Bébé.

Et bien pour Papa, il en va de même avec un élément supplémentaire : Papa n’est pas “conçu psychologiquement” pour affronter l’arrivée d’un Bébé et les tâches associées.

Combien de pères savent changer Bébé sans poser de questions “bêtes” qui semblent évidentes à toutes les nouvelles Mamans. La raison est simple, Maman s’informe énormément pendant sa grossesse alors que Papa continue à travailler et n’a pas forcément le temps de se plonger dans des revues spécialisées.

Que faire alors !

Et bien comme tous les Papas, on apprend sur le tas. Il y a les Papas qui s’y mettent vite et d’autres qui y vont plus lentement voire pas du tout en fonction de leur culture et de leur éducation. Et oui, tous les Papas du monde n’appréhendent pas l’arrivée de Bébé de la même façon.
En France, depuis quelques années, Papa s’implique de plus en plus et cela est plutôt bien. Il y a 20 ans, vous auriez croisé 1 voire 2 Papas faisant les courses seuls en poussant une poussette.
Aujourd’hui, j’en ai croisé au moins 5 qui ne se sentaient aucunement menacés par le regard des autres, bien au contraire, ils arboraient un sourire à toute épreuve, fiers et heureux.
Enfin, les barrières sont tombés et tout le bénéfice ira directement à Bébé qui y retrouve un équilibre familial bien mérité et salvateur.
N’hésitez pas à envoyer votre femme faire la fête avec des copines de temps en temps pour qu’elle puisse décompresser sérieusement et garder Bébé une journée complète vous verrez alors que le métier, car on peut parler de métier, de Maman n’est pas plus simple ni plus facile que le vôtre.
Vous le savez tous dans votre travail de tous les jours, le meilleur moyen de progresser est de se frotter aux difficultés. Et bien voilà une bonne raison d’affronter l’avènement de Bébé avec un certain défi aux habitudes établies.

Et Bébé dans tout ça ?

Tout le bénéfice va directement à Bébé qui y retrouve un équilibre familial bien mérité et salvateur.

C’est tout bénef. Bébé profite enfin d’une cellule familial avec deux électrons libres autour de lui. Il apprend alors ce que “choix”veut dire. Le soir venu, lorsque Maman et Papa sont enfin réunis, il peut choisir à loisir selon son humeur si Maman va lui donner son bain ou bien si c’est Papa. Vous verrez, vous Papas du monde entier, combien Bébé vous rendra au centuple le plaisir que vous prendrez à lui donner satisfaction en accomplissant des choses qui sont habituellement réservés à Maman. Car , et pensez-y souvent, Bébé est loin d’être bête et il est bien conscient de l’effort que vous faîtes pour lui plaire.

bbetpapaBébé a besoin de ressentir la présence physique de Papa, de jouer, de l’affronter et de se mesurer corporellement avec lui.
Avec Papa, Bébé est dans le plaisir d’avoir des choses à faire.
Cet échange affectif avec Papa, plus vigoureux qu’avec Maman, permet à Bébé de trouver de la confiance en lui-même.

Vous pourrez constater que beaucoup d’enfant souffrent de ne pas savoir ce qu’est un père. Ils apparaissent fragiles, incertains, indécis et impulsifs du fait de l’absence de cette image paternelle dans leur vie psychique. C’est à partir de 6 mois que Bébé commence à distinguer Papa et qu’il ne le vit plus principalement dans le prolongement maternel. Vers 10 mois, Papa apparaît comme un autre pôle à partir duquel il va pouvoir affirmer son autonomie. Papa a aussi un role très important dans le développement psychque de Bébé, il permet à Bébé de s’ouvrir vers le monde extérieur car il est étranger à la relation mère-enfant.

Papa et le couple Maman-Bébé

Mais Papa est aussi celui qui dit non à Bébé comme à Maman, qu’’il limite afin de laisser un espace entre elle et Bébé. Il intervient pour faire sortir Bébé du lien fusionnel qui le lie à Maman. Il n’’a pas à entrer dans cette bulle mère-enfant ; il doit au contraire ouvrir la relation pour éviter que Maman et Bébé ne se renferment sur eux-mêmes. Combien de mères qui dorment avec leur enfant, sous prétexte que Papa est en déplacement, s’’étonnent ensuite que Bébé revendique agressivement contre Papa l’’exclusivité de la relation maternelle !
Ainsi, Papa est souvent vécu comme un trouble-fête, un gêneur, celui que l’’on voudrait éliminer. Déjà, par sa seule présence, il introduit de la négativité et nomme l’’interdit, c’est-à-dire la limite à partir de laquelle la vie devient possible. Le rôle de la fonction paternelle donne son fondement à la loi symbolique de la famille et situe l’’enfant à sa place, alors qu’’il aurait tendance à s’’identifier à la toute-puissance maternelle imaginée : Maman peut tout, puisqu’elle donne la vie !

La place de Papa est essentielle et doit être déterminer dans l’éducation de l’enfant. Il ne doit pas être vu comme le “père fouettard” : “Tu verras quand Papa rentrera !”. Il doit être vu comme un contre pouvoir que le couple devra apprendre à utiliser et surtout ne pas se faire submerger par lui. Ce couple Maman-Bébé ne doit pas exister sans Papa. Il est impératif qu’il se transforme en une famille unifiant chaque membre à égale valeur ou le partage est indispensable et la reconnaissance évidente.

 

Shares
Share This

Partagez ce contenu

Partagez ce contenu avec vos amis !

Shares