Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
1 an
10ème mois
11ème mois
1er mois
2ème mois
3ème mois
4ème mois
5ème mois
6ème mois
7ème mois
8ème mois
9ème mois
Actualités
Bébé en vacances
Bébé et le climat
Bébé et ses parents
Bébé et son alimentation
Bébé et son corps
Bébé et son poids
Bébé mois par mois
Comprendre Bébé !
Dernières informations
Entre 1 et 3 ans
Informations médicales
Infos utiles
Jeux et musique
L'hyperactivité
L'objet transitionnel
La naissance
La psychologie de Bébé
La santé de Bébé
Le comportement de Bébé
Le sommeil de Bébé
Les accidents domestiques
Les infos utiles
Les loisirs et Bébé
Les maladies infantiles
Les maladies rares
Les news
Les petits maux de Bébé
Les services publiques
Les situations difficiles
Les types de biberons et tétines
Les vaccins
Produits au rappel
Surveillez le poids de Bébé
Syndrome des Bébés secoués

Reprendre la contraception après votre accouchement

Il existe 12 moyens de contraception différents. Il est important d'être guidé par votre gynécologue pour adapter votre contraception à votre corps.

Maintenant que Bébé est là, votre vie va reprendre son cours comme avant. Les contraintes liées à la grossesse disparues, votre vie de couple va reprendre forme et vos désirs vont réapparaitre.
Si vous souhaitez concevoir un petit frère ou une petite sœur à Bébé, cet article ne vous concerne pas car la nature exaucera votre vœu rapidement.

Cela étant, certaines Mamans qui souhaitent avoir un second enfant mais dans quelques années et qui ont eu beaucoup de difficulté à tomber enceinte pour le premier, regarde la contraception post partum avec un regard défiant.
Pourtant, il n’y a aucune raison. Si vous avez enfanté une fois, vous pourrez le refaire sans soucis. Votre organisme a repris ses droits et se trouve prêt à réaliser votre rêve de conception à nouveau.
Pour toutes les mamans qui ne souhaitent plus avoir d’enfants, il existe des moyens contraceptifs plus « durables ». Mais dans ce cas, il est vraiment très important d’en parler avec son gynécologue. Un aspect psychologique important doit être évalué.

Quelles méthodes utiliser ?

Mais reprendrez-vous la même méthode que précédemment ?
La première chose à faire est d’aller consulter votre gynécologue qui pourra vous rassurer et vous conseiller. De plus, il sera ravi de voir Bébé. En quelque sorte, il aura participé à cet heureux événement en vous conservant ou en vous mettant dans les meilleures conditions pour tomber enceinte et être en bonne santé.
Il existe plusieurs possibilités de contraception féminine (12 au total – voir le site www.choisirsacontraception.fr).

Je m’arrêterais à 4 moyens qui semblent adaptés :
1. La pilule combinée
2. La pilule minidosée ou micropilule
3. Le patch contraceptif
4. L’anneau contraceptif

  1. La pilule combinée

    C’est le moyen le plus répandue en France. Elle a grandement été améliorée au cours du temps et représente un des moyens les plus fiables (99% à 100% d’efficacité). Elle est en général à base d’œstrogène et de progestérone de synthèse. Les pilules de 3ème génération sont encore disponibles et fiables mais les pilules de 4ème génération sont bien plus adaptées.
    Cependant, toutes les femmes ne supportent pas les différents types de pilules de la même façon. Chacun devra choisir celle qui lui convient le mieux et qui ne provoque pas de douleurs menstruelles par exemple.

  2. La micropilule

    La seule différence avec la pilule combinée est que la pilule minidosée ne contient qu’un seul type d’hormone : la progestérone.
    Elle est, en particulier, adaptée aux femmes qui ne supportent pas les oestroènes, aux femmes qui fument et aux femmes qui allaitent.
    La prise de la micropilule peut se faire dès 3 semaines après l’accouchement.

  3. Le patch contraceptif

    Comme la pilule combinée, le patch se compose de deux types d’hormones : progestérone et œstrogène.
    Seul le moyen de « distribution » au corps est différent.
    Le patch peut se coller sur n’importe quelle partie du corps. Principalement les bras mais aussi le ventre ou encore les fesses.
    Le patch ne s’applique qu’une fois par semaine. L’endroit de l’application devra être différent entre deux patchs. Il sera ainsi renouvelé pendant 3 semaines puis interviendra une semaine de pause. Durant cette période de pause, des hémorragies de privation peuvent survenir.
    Le premier patch devra être appliqué au premier jour des règles.

  4. L’anneau contraceptif

    Ce moyen de contraception est destiné aux femmes qui « oublient » souvent la prise de leur pilule ou qui ne souhaitent pas de contraception orale.
    Par contre, c’est un moyen très invasif car l’anneau doit être mis en place une fois par mois.

Je finirais cet article avec un autre moyen de contraception très utile aussi et qui se nomme le préservatif. En attendant de trouver un moyen adapté à vos souhaits, c’est une méthode qui a fait ses preuves. Et puis, Papa peut bien lui aussi participer car cette décision vous revient à tous les deux.
Dans l’absolu, vous pouvez très bien combiner moyen contraceptif et préservatif. Cela permet aussi d’éviter toute transmission d’infections sexuelles comme le VIH, bien entendu, mais aussi l’hépatite B. c’est ce que l’on nomme la double protection.

N’hésitez pas à partager ci-après votre expérience sur ce sujet important.
Didier Braud

Shares
Share This

Partagez ce contenu

Partagez ce contenu avec vos amis !

Shares