Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
1 an
10ème mois
11ème mois
1er mois
2ème mois
3ème mois
4ème mois
5ème mois
6ème mois
7ème mois
8ème mois
9ème mois
Actualités
Bébé en vacances
Bébé et le climat
Bébé et ses parents
Bébé et son alimentation
Bébé et son corps
Bébé et son poids
Bébé mois par mois
Comprendre Bébé !
Dernières informations
Entre 1 et 3 ans
Informations médicales
Infos utiles
Jeux et musique
L'hyperactivité
L'objet transitionnel
La naissance
La psychologie de Bébé
La santé de Bébé
Le comportement de Bébé
Le sommeil de Bébé
Les accidents domestiques
Les infos utiles
Les loisirs et Bébé
Les maladies infantiles
Les maladies rares
Les news
Les petits maux de Bébé
Les services publiques
Les situations difficiles
Les types de biberons et tétines
Les vaccins
Produits au rappel
Surveillez le poids de Bébé
Syndrome des Bébés secoués

L'importance de choisir une mutuelle adaptée aux enfants

La santé de Bébé est une priorité qui peut rapidement entraîner des dépenses non maîtrisées

Avec les remboursements de la sécurité sociale qui s’effondrent, les médicaments qui se voient remplacés par des génériques qui ne nous engagent pas toujours à croire en leur efficacité, il devient urgent de se prémunir avec une mutuelle santé adaptée à nos besoins. Mais les dépenses de base ne sont pas les plus coûteuses.

Bébé vient d’arriver

Lorsque l’on est jeune, en bonne santé, seul ou à deux, la gestion des dépenses de santé n’entre pas forcément dans nos priorités. Cependant, dès lors qu’un enfant arrive dans le foyer familial, les considérations deviennent toutes autres. Ce petit être fragile a besoin de toutes les attentions et les problèmes médicaux peuvent soudain nous entraiîer dans une spirale financière insoupçonnée.

Faire face aux maladies infantiles nécessitent d’avoir une mutuelle santé adaptée aux dépenses nombreuses et la couverture doit être large. Les examens sont coûteux et si hospitalisation il y a, celle-ci est souvent accompagnée de services mal voire non remboursés par la sécu.
C’est à ce moment que l’on regrette souvent de ne pas avoir opté pour une mutuelle adaptée aux familles. Il est alors temps de demander un devis d’une mutuelle enfant afin d’avoir la meilleure couverture adaptée aux jeunes enfants.

Les problèmes de santé peuvent être nombreux

Les problèmes de vue, par exemple, font parties des troubles constatés le plus tôt chez les jeunes enfants. Un strabisme, une différence de vue entre les deux yeux et hop direction l’orthoptiste. L’orthoptiste est un spécialiste des troubles visuels moteurs, sensoriels et fonctionnels. Et les visites chez les spécialistes sont mal remboursées dès lors qu’elles entrent dans le cadre des tarifs non conventionnés.
Et ne parlons pas des maladies plus rares. Si, justement, parlons-en !
Nul n’est à l’abri d’avoir eu un ancêtre ayant contracté une maladie génétique qui malheureusement peut franchir les générations sans se manifester et, soudain, frapper à l’aveugle et se déclencher chez un Bébé.
Les maladies dites rares ou orphelines le sont car elles ne concernent que très peu de personnes de part le monde. Cette « rareté » entraîne un défaut de prise en compte et de recherche adaptée pour trouver des remèdes et guérir les personnes atteintes. Entre le déclenchement de la maladie et son diagnostic, il peut se passer plusieurs mois durant lesquels votre enfant sera soumis à des dizaines de tests et d’examens pour déterminer la cause de son mal-être.

Des coûts médicaux prohibitifs

Ces examens, consultations ont un prix élevé dès lors que la maladie est dite rare. De plus, les prises en charge s’effondrent devant l’incapacité de la médecine à trouver un remède ou une solution. Les examens sont très coûteux car le potentiel de recherche est faible. La recherche est très onéreuse et le coût se répercute sur la spécialisation de certains médecins formés sur ces maladies.
Mais ces considérations sont bien loin de celles des parents qui doivent eux faire face à une détresse affective importante.
Lorsqu’un enfant est atteint de ce type de maladie, les parents se voient souvent obligés de contracter des crédits pour faire face aux dépenses médicales mais aussi aux dépenses annexes :
– Lorsque l’on s’occupe de son enfant 24h/24, on ne travaille pas. Et si l’on doit travailler, il faut trouver des personnes compétentes susceptibles de pouvoir s’occuper de son enfant.
– Les frais annexes sont aussi liés à des dépenses secondaires mais nécessaire à la prise en compte du patient et de sa famille ; prise en charge paramédicale (psychologue, kinésithérapeute, infirmière,…) ; soins associés (dispositifs médicaux, appareillages,…) ; prise en charge éducative.
Orphanet met à disposition un dossier complet sur la prise en charge globale pour une personne atteinte d’un maladie rare.
Certaines mutuelles permettent ainsi de pouvoir faire face à ce type de situations. Voilà pourquoi il est important de bien choisir sa mutuelle santé en fonction de ses besoins et de tenter de prévoir l’imprévisible.

 

Consultez aussi :

Shares
Share This

Partagez ce contenu

Partagez ce contenu avec vos amis !

Shares