Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
1 an
10ème mois
11ème mois
1er mois
2ème mois
3ème mois
4ème mois
5ème mois
6ème mois
7ème mois
8ème mois
9ème mois
Actualités
Bébé en vacances
Bébé et le climat
Bébé et ses parents
Bébé et son alimentation
Bébé et son corps
Bébé et son poids
Bébé mois par mois
Comprendre Bébé !
Dernières informations
Entre 1 et 3 ans
Informations médicales
Infos utiles
Jeux et musique
L'hyperactivité
L'objet transitionnel
La naissance
La psychologie de Bébé
La santé de Bébé
Le comportement de Bébé
Le sommeil de Bébé
Les accidents domestiques
Les infos utiles
Les loisirs et Bébé
Les maladies infantiles
Les maladies rares
Les news
Les petits maux de Bébé
Les services publiques
Les situations difficiles
Les types de biberons et tétines
Les vaccins
Produits au rappel
Surveillez le poids de Bébé
Syndrome des Bébés secoués

Bébé en avion

En avion, n'hésitez jamais à solliciter les hôtesses pour trouver un endroit plus calme ou vous pourrez vous occupez de Bébé avec moins de stress.

cigogneBébé connait la musique puisqu’il est arrivé déposé par une cigogne…

Pas si simple !

Pas si évident tout de même. On considère que Bébé peut prendre l’avion à partir de 3 semaines. Mais ce, avec des précautions non négligeables.

Documents de voyage

Il doit être muni de son propre document d’identité (passeport ou carte d’identité) ou figurer sur le passeport du parent qui l’accompagne. La carte d’identité n’est valable que pour les bébés ressortissants français pour un déplacement en Union européenne. Le livret de famille ne constitue pas une pièce d’identité.

Au décollage !

Tout ce qui ont déjà pris l’avion savent qu’au décollage, le fait de changer d’altitude brusquement provoque une décompression au niveau des tympans. Pour Bébé, il en va de même. Excepté que Bébé ne sait pas décompresser (action de se pincer le nez et de souffler pour décoller les tympans), il faut donc lui donner le moyen mécanique de le faire seul.
Ce moyen c’est le biberon ou plutôt la succion que Bébé exerce sur la tétine du biberon.
Il faut donc prévoir dans les bagages à main un biberon même si Bébé prend le sein ou bien une tototte afin que Bébé puisse téter au moment du décollage et de l’atterrissage pour diminuer les effets indésirables.

En vol !

Bébé est là comme si de rien n’était et que le plancher des vaches était encore 1 mètre plus bas. Cependant, si il a besoin de jouer et que ses jouets préférés sont dans la soute, le Commandant ou les Hôtesses ne seront pas si agréables lorsque vous tenterez de descendre chercher les jouets de Bébé car il pleure et réclame son Doudou.
Donc, n’oubliez pas de vous munir du strict nécessaire. Évitez tout de même le lit de Bébé et son mobile, la douane trouvera cela plus que suspect…
Dans certaines compagnies aériennes, des lits peuvent être mis à disposition. Il s’agit de lit type hamac dans lequel Bébé pourra être bercé et trouvera un confort similaire aux bras de Maman. N’oubliez pas de le préciser à la réservation de vos billets et lors de l’embarquement.

Les changes

Les toilettes des avions sont prévues pour et vous fournissent une tablette pour changer Bébé.

Alimentation

Certaines compagnies aériennes proposent des petits pots pour nos bambins mais ils ne connaissent pas forcément les goûts de nos crapules alors prévoyez. Vous pourrez demander à ce que l’on vous réchauffe un biberon ou un petit pot sans soucis. Les avions sont équipés de four à micro-ondes voir de chauffe-biberon. L’air pressurisé étant assez sec, n’hésitez pas à prévoir de quoi alimenter Bébé en eau.

Le voisinage

Il y a du monde dans un avion et un Bébé qui pleure sans cesse fini par devenir l’ennemi numéro un de celui qui cherche à se reposer durant le vol.
Il ne sert à rien de répondre aux râleurs, cela ne ferait que vous énerver encore plus.
N’hésitez jamais à solliciter les hôtesses pour trouver un endroit plus calme ou vous pourrez vous occupez de Bébé avec moins de stress.

Temps de vol

Le temps de vol est directement influencé par l’endroit où vous vous rendez, là je ne vous apprends rien ! Paris-Londres – 1 heure ca va mais Paris-Antananarivo (pour ceux qui ne savent où cela se trouve, direction une encyclopédie), là c’est plus proche de 10 heures.
Et 10 heures, c’est long pour un Bébé. Les changes, l’alimentation, l’amusement, la sieste…
Ce type de déplacement n’est jamais anodin et préparez-vous, matériellement et psychologiquement.

A l’arrivée

La température sur place, le soleil, l’humidité, les moustiques, le froid, les gerçures, la pluie, le sable, etc…
il faut penser à tout et avoir une parade basique mais une parade aux désagréments météorologiques locaux. Bon, Bébé n’est pas en sucre non plus mais autant penser à son confort.
Prévoir donc, crème, bob, bonnet, manteau, chapeau, lunettes et tout cela dans le désordre…

Voilà, vous êtes fin prêts à emmener Bébé en excursion de l’autre coté de la planète.

Ah, dernière chose, et non des moindres, voyez avec votre pédiatre pour les vaccins en fonction de l’endroit où vous souhaitez aller. C’est impératif !

Cet article vous a t-il été utile ?
Votre vote
[Nbre de votes : 1 Moyenne : 1]
Shares
Share This