Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
1 an
10ème mois
11ème mois
1er mois
2ème mois
3ème mois
4ème mois
5ème mois
6ème mois
7ème mois
8ème mois
9ème mois
Actualités
Bébé en vacances
Bébé et le climat
Bébé et ses parents
Bébé et son alimentation
Bébé et son corps
Bébé et son poids
Bébé mois par mois
Comprendre Bébé !
Dernières informations
Entre 1 et 3 ans
Informations médicales
Infos utiles
Jeux et musique
L'hyperactivité
L'objet transitionnel
La naissance
La psychologie de Bébé
La santé de Bébé
Le comportement de Bébé
Le sommeil de Bébé
Les accidents domestiques
Les infos utiles
Les loisirs et Bébé
Les maladies infantiles
Les maladies rares
Les news
Les petits maux de Bébé
Les services publiques
Les situations difficiles
Les types de biberons et tétines
Les vaccins
Produits au rappel
Surveillez le poids de Bébé
Syndrome des Bébés secoués

La diversification alimentaire

La diversification alimentaire est toujours un moment délicat à mettre en place. De plus, il ne faut pas le prendre à la légère.

Certains aliments ne sont pas conseillés voir même quasi interdits au risque de provoquer des allergies alimentaires.
Il est donc important de connaitre quels sont les aliments à donner à Bébé et à quel moment.

 

L’ESPGHAN a mis à jour ses recommandations concernant la diversification alimentaire.

Concernant les allergies

L’accent est porté sur les allergies et les recommandations prennent bien en compte l’introduction des produits contenant du gluten.
Chez les enfants à risque, il est préconisé d’introduire l’arachide (eczéma sévère ou allergie à l’oeuf), avec un avis d’un médecin expert dans le domaine, entre 4 et 11 mois.
Le gluten pourra être introduit dans l’alimentation de Bébé entre 4 mois et 1 an en limitant la consommation durant les premières semaines.
L’ESPGHAN soulève qu’il n’y a pas, aujourd’hui, de preuve avérée de l’impact de l’allaitement maternel ou non maternel sur la maladie cœliaque.

Habitudes alimentaires

L’ESPGHAN recommande fortement d’introduire dans la diversification alimentaire, des aliments de saveurs et textures variées. Cela va aussi pour les aliments avec un goût amer de façon à habituer l’enfant à tout type d’aliment. Il va de soi qu’il faudra respecter les tableau d’introduction des aliments en fonction de l’âge.
Comme d’habitude le lait de vache n’est pas recommandé avant 1 an. Le lait de vache est pauvre en fer et son fort taux de protéines et de graisses peut entraîner un risque d’obésité chez les enfants à risques.

Quelle alimentation ?

Il est recommandé d’introduire des aliments riches en fer comme la viande ou le poisson en respectant toujours le tableau d’introduction mais aussi des légumes comme les lentilles par exemple (à partir de 8 mois).
L’alimentation mixée sera abandonnée progressivement vers 8 mois pour faire place à une texture d’alimentation plus grumeleuse encourageant Bébé à mastiquer un peu.
Aucun ajout de sel ou de sucre ne doit être introduit dans l’alimentation de Bébé.
Les régimes végétariennes et à fortiori, vegan, sont à bannir. Les conséquences sans un contrôle d’un nutritionniste ou d’une surveillance médicale peuvent s’avérer nocives pour l’équilibre alimentaire de Bébé.

Et enfin, pour finir, il est recommandé de passer du biberon au verre ou tasse (en plastique bien entendu et de qualité) pour alimenter Bébé en eau.

 

20-02-2017 - ESPGHAN - Comité de nutrition de la société européenne de gastro-entérologie, hépatologie et nutrition pédiatrique

Mise à jour des recommandations européennes

La diversification alimentaire est toujours un moment délicat à mettre en place. De plus, il ne faut pas le prendre à la légère. Certains aliments ne sont pas conseillés voir même quasi interdits au risque de provoquer des allergies alimentaires. Il est donc important de connaître quels sont les aliments à donner à Bébé et à quel moment.


Retarder l’introduction d’aliments solides aux enfants pendant la diversification alimentaire de l’enfance influe l’acceptance alimentaire à 7 ans.

L’objectif de cette étude sur les enfants est d’analyser le lien éventuel entre les différents âges et modalités pour proposer des aliments de diversification et l’acceptance alimentaire à l’âge de 7 ans. Les informations sont collectées sur une population de 7821 mamans d’enfants nés en 1991/92, de l’étude ALSPAC. Le suivi est fait à 6 mois, 15 mois et 7 ans.
Les enfants sont divisés en 3 groupes selon l’âge d’introduction des aliments solides :

  • 12,1 % sont introduits avant 6 mois
  • 69,8 % entre 6 et 9 mois
  • 18,1 % après 9 mois

Les enfants qui ont été diversifiés à partir de 9 mois mangent moins d’aliments variés à 7 ans, y compris les différentes catégories de fruits et légumes, que ceux qui ont eu une diversification plus précoce (6 à 9 mois). En outre, ces derniers présentent moins de difficultés alimentaires.

Les difficultés alimentaires – et notamment concernant les fruits et légumes – peuvent durer chez les enfants qui ont été diversifiés plus tard.  Les professionnels devraient encourager la progression de la diversification alimentaire en touchant à toutes les catégories alimentaires.

Coulthard H, Harris G, Emmett P. Matern Child Nutr. 2009 Jan;5(1):75-85.

Shares
Share This

Partagez ce contenu

Partagez ce contenu avec vos amis !

Shares