Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
1 an
10ème mois
11ème mois
1er mois
2ème mois
3ème mois
4ème mois
5ème mois
6ème mois
7ème mois
8ème mois
9ème mois
Actualités
Bébé en vacances
Bébé et le climat
Bébé et ses parents
Bébé et son alimentation
Bébé et son corps
Bébé et son poids
Bébé mois par mois
Comprendre Bébé !
Dernières informations
Entre 1 et 3 ans
Informations médicales
Infos utiles
Jeux et musique
L'hyperactivité
L'objet transitionnel
La naissance
La psychologie de Bébé
La santé de Bébé
Le comportement de Bébé
Le sommeil de Bébé
Les accidents domestiques
Les infos utiles
Les loisirs et Bébé
Les maladies infantiles
Les maladies rares
Les news
Les petits maux de Bébé
Les services publiques
Les situations difficiles
Les types de biberons et tétines
Les vaccins
Produits au rappel
Surveillez le poids de Bébé
Syndrome des Bébés secoués

Décodez Bébé

En pleurant Bébé lance un signal à ses parents qu'ils se doivent de décoder pour comprendre les joies et les malaises de Bébé.

Dès les premiers jours de sa vie, Bébé pleure. L’intensité de ses pleurs va augmenter crescendo jusqu’à ses 3 mois, diminuer ensuite puis vont resurgir entre 12 et 24 mois à l’âge des caprices et de la période du “non” appelé aussi “période d’opposition“.

Mais les pleurs de Bébé ne sont jamais anodins. En pleurant Bébé lance un signal à ses parents qu’ils se doivent de décoder pour comprendre les joies et les malaises de Bébé. Les pleurs de la faim, des fesses sales, du dodo et bon nombre encore qu’il faut apprendre à reconnaitre rapidement pour éviter les véritables crises de larmes de Bébé incompris.

Les pleurs du soir

Ils apparaissent quotidiennement, aux mêmes heures, et durent entre quinze minutes et deux heures, selon les enfants. Ses crises de larmes sont assez fréquentes chez Bébé entre 1 et 3 mois puis disparaissent rapidement. Elles permettent essentiellement d’évacuer les tensions accumélées pendant la journée. Les cris, les pleurs et les mouvements agités finissent par le détendre. Pour l’aider à retrouver son calme, Maman ou Papa peuvent le prendre et le bercer doucement dans leurs bras. La chaleur, les odeurs lui permettront de trouver ses repères, de se rassurer et de s’endormir plus facilement.

Les pleurs de la nuit

Ils peuvent être d’origines très diverses. Des pleurs pour le biberon, les fesses sales, le petit “rot coincé”, le cauchemar… Chaque période aura son propre lot. Durant les 2 premiers mois, le biberon et le rot coincé seront les principales causes de réveil. Bébé cherche à téter dès que vous le sortez du lit, le remède est simple, donnez lui à manger. Pour le rot coincé, il arrivera surtout si vous ne prenez pas le temps de lui faire faire le rot après le précédent biberon. Certains enfants pourront vous faire jusqu’à 5 ou 6 rots avant d’être tout à fait à l’aise.
Lors du réveil Bébé sera désorienté et s’agitera rapidement. La gêne est importante et douloureuse, prenez le contre vous et tapotez lui dans le dos en lui parlant doucement. Dès son petit rot gênant passé, il se rendormira comme si rien ne c’était passé. Ces crises pour le “rot coincé” peuvent durer jusqu’au 1 an de Bébé. Il n’y a pas lieu de s’inquiéter outre mesure, la position allongée ne favorise pas la remontée des rots. Vous remarquerez que dans son transat en position un peu relevé, Bébé évacuera plus facilement ce petit problème. Pour éviter que Bébé ne vous réveille chaque nuit avec ce type de soucis, n’hésitez pas à le laisser s’endormir dans vos bras où la position sera moins horizontale. Laissez Bébé pleurer le soir pour s’endormir n’est pas toujours la meilleure solution.

Les problèmes digestifs

Outre le problème de “rot coincé” recensé ci-dessus, Bébé peut rencontrer d’autres petits soucis qu’il tentera de vous faire reconnaitre avec de petits cris chevrotants, espacés et répétitifs. En cas de remontée acides, un sirop contre les régurgitations est utile ; en cas de gaz, un léger massage de l’abdomen permet de soulager Bébé.

Les sanglots de douleur

Si les cris de Bébé ne cessent pas malgré les câlins et les paroles douces, si Bébé n’a vraiment pas l’air dans son assiette, prenez sa température, il est peut-être malade (poussée dentaire, otite,…). Si la fièvre est élevée, contactez votre médecin ou votre pédiatre.

Les désagréments

Bébé a chaud, ou il a les fesses sales, ou il a besoin de faire un rot en plein repas, voilà les désagréments que Bébé peut rencontrer. Bébé s’agitera aussi si il est rassasié et ne souhaite plus manger.

La fatigue et le sommeil

Si Bébé a les yeux rouges, s’il les frotte, s’il tourne la tête de droite à gauche, c’est sans doute qu’il cherche le repos. L’excès de stimulations, même agréable, le fatigue intensément. N’hésitez pas à trouver un lieu calme pour qu’il se repose.

Les cris de faim

Ils sont puissants, sans larmes, par irruption spontanée. Bébé hurle comme si sa vie en dépendait. Avec le temps, Bébé s’adaptera aux heures de repas et vous aussi.

Shares
Share This

Partagez ce contenu

Partagez ce contenu avec vos amis !

Shares