Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
1 an
10ème mois
11ème mois
1er mois
2ème mois
3ème mois
4ème mois
5ème mois
6ème mois
7ème mois
8ème mois
9ème mois
Actualités
Bébé en vacances
Bébé et le climat
Bébé et ses parents
Bébé et son alimentation
Bébé et son corps
Bébé et son poids
Bébé mois par mois
Comprendre Bébé !
Dernières informations
Entre 1 et 3 ans
Informations médicales
Infos utiles
Jeux et musique
L'hyperactivité
L'objet transitionnel
La naissance
La psychologie de Bébé
La santé de Bébé
Le comportement de Bébé
Le sommeil de Bébé
Les accidents domestiques
Les infos utiles
Les loisirs et Bébé
Les maladies infantiles
Les maladies rares
Les news
Les petits maux de Bébé
Les services publiques
Les situations difficiles
Les types de biberons et tétines
Les vaccins
Produits au rappel
Surveillez le poids de Bébé
Syndrome des Bébés secoués

L'hyperactivité

En fait, le «véritable» hyperactif présente d'autres troubles que sa simple agitation aiguë. Il peut, par exemple, avoir des problèmes de langage, d'apprentissage scolaire ou encore de concentration.

Impossible d’épuiser votre enfant. A croire qu’il a avalé des piles Duracell. Toujours excité, jamais crevé, il déborde d’énergie à un point tel que ses parents se fatiguent uniquement en le regardant bouger. Ces derniers ont d’ailleurs vraiment tout tenté pour le calmer: longue marche dans la nature, vélo, square à gogo… Rien n’y fait!

Nerveux ou hyperactif

Le jeune énergumène continue de s’agiter comme un dératé, de brasser l’air autour de lui. Bébé est-il tout bonnement un enfant un peu plus tonique que les autres ou faut-il le considérer comme un… hyperactif?

En fait, le «véritable» hyperactif présente d’autres troubles que sa simple agitation aiguë. Il peut, par exemple, avoir des problèmes de langage, d’apprentissage scolaire, de développement moteur (extrême maladresse) ou encore de concentration. Il est possible aussi qu’il change d’activité sans jamais terminer la précédente, qu’il oublie systématiquement ce qu’on lui a dit deux minutes auparavant.

Et si Bébé n’était finalement qu’un gamin un peu speed. Dans ce cas-là, il faut lui donner la possibilité de dépenser son énergie. Idéalement, il serait donc bon de lui réserver un espace à lui où il puisse batifoler en toute liberté (jardin, terrasse, chambre…), d’essayer aussi de trouver avec lui la discipline (sportive ou non) qui décharge le mieux ses batteries et, pourquoi pas, de lui offrir – pour autant que ce ne soit pas contre vos principes bien sûr – un punching-ball et une bonne paire de gants de boxe.
Enfin, il s’avérerait également judicieux de calmer le jeu entre deux pics d’excitation, d’aménager, durant ces courts répits, des moments de tranquillité avec Bébé pour lui raconter des histoires, lire des livres, écouter de la musique relaxante, se parler…

Lorsque l’on parle de nervosité chez les jeunes enfants, il s’agit très souvent d’une sur-activité passagère qui se calme d’elle-même avec le temps. L’hyperactivité, elle, est médicalement défini comme un « trouble déficitaire de l’attention/hyperactivité (TDAH).

Cet article vous a t-il été utile ?
Votre vote
[Nbre de votes : 0 Moyenne : 0]
Shares
Share This