Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
1 an
10ème mois
11ème mois
1er mois
2ème mois
3ème mois
4ème mois
5ème mois
6ème mois
7ème mois
8ème mois
9ème mois
Actualités
Bébé en vacances
Bébé et le climat
Bébé et ses parents
Bébé et son alimentation
Bébé et son corps
Bébé et son poids
Bébé mois par mois
Comprendre Bébé !
Dernières informations
Entre 1 et 3 ans
Informations médicales
Infos utiles
Jeux et musique
L'hyperactivité
L'objet transitionnel
La naissance
La psychologie de Bébé
La santé de Bébé
Le comportement de Bébé
Le sommeil de Bébé
Les accidents domestiques
Les infos utiles
Les loisirs et Bébé
Les maladies infantiles
Les maladies rares
Les news
Les petits maux de Bébé
Les services publiques
Les situations difficiles
Les types de biberons et tétines
Les vaccins
Produits au rappel
Surveillez le poids de Bébé
Syndrome des Bébés secoués

Les spasmes du sanglot

Les spasmes du sanglot sont souvent liés à une contrariété ou une douleur ou encore une émotion forte.

Il est important de dire que les spasmes du sanglot n’ont rien à voir avec les crises d’épilepsie. Les spasmes du sanglot sont souvent liés à une contrariété ou une douleur ou encore une émotion forte souvent liés à des crises d’opposition violente.

Symptômes

Il y a deux formes de malaises, la forme pâle et la forme bleue.

  • La forme pâle n’est pas la plus courante, et est toujours provoquée par une frustration et se caractérise par l’absence de cri. Sous l’émotion l’enfant devient pâle et va jusqu’à perdre connaissance. Cela peut même aller jusqu’à une syncope et arrêt cardiaque.
  • La forme bleue est la plus répandue et est provoqué par une contrariété. Bébé se met alors à pleurer, hurle, trépigne commence à perdre son souffle, la bouche reste ouverte mais aucun son ne sort. Il commence alors à devenir bleu puis l’apnée survient. Si l’apnée se prolonge, l’enfant fait alors une syncope par asphixie avec perte de connaissance. L’enfant est comme mort puis quelques secondes plus tard, il reprend son souffle et la conscience réapparait. Le mécanisme est une gêne au retour veineux cérébral.

Evolution

bébé pleureLe spasme du sanglot ne dure jamais au-delà de 5 ans. Le fait de croire à une épilepsie et d’hospitaliser Bébé pour cette cause peut être un facteur aggravant par l’éloignement des parents et des traitements non fondés.

Le spasme du sanglot est toujours très spectaculaire pour de jeunes parents mais il ne faut pas forcément tomber dans le panneau et réagir zen surprotégeant Bébé et en cédant à tous ses caprices. Ces spasmes se produisent souvent en présence de certains membres de la famille jugés par Bébé plus faibles ou crédules.

Conduite à tenir

Dans l’immense majorité des cas, il ne faut rien faire, ces troubles sont bénins malgré la description plutôt stupéfiante.
Vous pouvez néanmoins souffler légèrement sur son visage, cela fonctionne avec certains enfants.
Tamponner aussi le front de Bébé simplement avec de l’eau, rester particulièrement calme et maître de la situation.
Ne pas céder aux caprices et instaurer immédiatement le dialogue en conservant toute l’affection habituelle.
Le danger réside dans le fait que l’enfant peut profiter de la situation, de la peur des parents face à une telle crise, pour abuser de son pouvoir.

Voir aussi : Le Syndrome de West

Shares
Share This

Partagez ce contenu

Partagez ce contenu avec vos amis !

Shares