Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
1 an
10ème mois
11ème mois
1er mois
2ème mois
3ème mois
4ème mois
5ème mois
6ème mois
7ème mois
8ème mois
9ème mois
Actualités
Bébé en vacances
Bébé et le climat
Bébé et ses parents
Bébé et son alimentation
Bébé et son corps
Bébé et son poids
Bébé mois par mois
Comprendre Bébé !
Dernières informations
Entre 1 et 3 ans
Informations médicales
Infos utiles
Jeux et musique
L'hyperactivité
L'objet transitionnel
La naissance
La psychologie de Bébé
La santé de Bébé
Le comportement de Bébé
Le sommeil de Bébé
Les accidents domestiques
Les infos utiles
Les loisirs et Bébé
Les maladies infantiles
Les maladies rares
Les news
Les petits maux de Bébé
Les services publiques
Les situations difficiles
Les types de biberons et tétines
Les vaccins
Produits au rappel
Surveillez le poids de Bébé
Syndrome des Bébés secoués

Le doudou et Bébé

Peluche, mouchoir ou encore petite poupée, assidûment mordillé, sucé, froissé et voir même déchiré.

Il est 6 heures 30 et vous allez réveiller votre Bébé d’amour qui dort depuis hier soir.
Machinalement, et par habitude, vous écartez le doudou, le meilleur ami de Bébé après vous, étendu sur ses paupières ou prisonnier de ses petits poings.
Peluche, mouchoir ou encore petite poupée, assidûment mordillé, sucé, froissé et voir même déchiré.

Si Maman n’est pas là que faire ? Pour se rassurer, il cherchera à “apprivoiser” un objet qui ne le quittera d’aucune façon et ne le laissera donc jamais seul. Clairement, Bébé cherche à se rassurer et certains enfants trouvent ce réconfort en suçant tout simplement leur pouce. Le vrai doudou apparaît plutôt vers 8 mois. A cet âge, Bébé traverse des périodes “d’angoisse”. Il commence à devenir difficile et même si il avait l’habitude de voir Maman partir au travail sans broncher, Maintenant ce n’est plus la même chanson. Il ne supporte plus les séparations, de peur qu’elle ne devienne définitive. Bébé trouvera vite un palliatif à la présence et aux câlins de Maman. Un petit carré de tissu suffira. Ou bien Bébé le trouvera seul parmi les jouets de son lit ou bien vous pousserez le destin et lui glisserez un morceau de tissu ou un vêtement que vous aurez porté.

Besoin ou non ?

Que d’idées reçues en la matière. Combien de parents, combien de bébés ont vu disparaître des doudous sans rien pouvoir faire que d’en acheter un ou deux, au cas où on perdrait le premier une nouvelle fois. Les psychologues qui pour une fois semblent bien avoir raison nous disent que le seul doudou dont votre enfant a besoin, c’est votre amour. On n’a jamais fait croire longtemps à quelqu’un qu’on l’aimait en lui offrant des cadeaux. Cela fini toujours par se retourner contre vous. Alors pourquoi le faire avec votre enfant. Bébé n’a pas forcément besoin de quelque chose de “palpable”. Le premier besoin est la sécurité affective. Bébé a besoin de se sentir rassurer par la présence, l’odeur, le son de la voix de Maman et/ou Papa.

Et Maman ?

Et si finalement le doudou n’était pas une façon “d’abandonner” Bébé sans regret puisque le doudou prend la relève. Rien de plus facile que de placer le doudou dans le lit de Bébé pour qu’il s’endorme, plutôt que de passer 10 minutes à lui lire une histoire.
Mais que faire si Bébé a décidé d’avoir un doudou coûte que coûte. Essayer de discuter pour lui faire comprendre que le doudou doit disparaître mais ne le martyrisez pas en jetant sans regret le doudou à la poubelle. La rupture pourrait être terrible.
La bataille sera sans nul doute très dure. Mais ne perdez pas espoir et dites vous que le jour où votre Bébé se séparera de son doudou, c’est qu’il aura vraiment grandi.

Un palliatif à Maman

Bébé a enfin trouvé un moyen de supporter les séparations avec Maman et aussi un moyen de s’endormir sereinement le soir. En passant le doudou devant son nez et en le caressant, Bébé retrouve une partie de Maman. Même si son doudou ressemble à un bout de tissu “cracra”, il l’aime le conserver près de lui. Ce doudou lui permet d’avoir une représentation de Maman, chose qu’il arrive difficilement à faire par la pensée. Il ne possède pas encore cette faculté d’abstraction, celle de se “projeter” un film souvenir. Doudou prend donc le relais et c’est pour cette raison que les psychologues lui donnent le nom d’objet “transitionnel”.

Ne vous prenez pas au jeu

Attentionà ne pas transformer le Doudou en objet sacré. Cela ne pourrait qu’angoissé Bébé en cas de perte. Si il venait à le perdre, redoublez de câlins et de mots doux pour lui faire comprendre que vous avez aussi de la peine. Il aura surement du mal à trouver le sommeil pendant quelques nuits mais il trouvera vite un remplaçant avec lequel il tissera des liens tout aussi passionnés.

En crèche

Combien de Maman se sont retrouvées confronté à la grande question : votre enfant a-t-il un doudou ? Et bien s’il n’en a pas, dans certains cas vous risquez de passer pour une extraterrestre ou une mère indigne. Expliquez bien que le fait de ne pas avoir de doudou pour votre enfant n’a jamais mis en danger son évolution et qu’il se porte comme un charme. Assumez votre rôle de maman qui a dit NON au doudou. Dans certaines crèches, des méthodes ont été mis en place pour permettre à Bébé d’appréhender sa vie sans son doudou. La thérapie collective, il n’y a rien de tel.

Cet article ne reflète que ma façon de voir le rôle du doudou. Ne culpabilisez en aucun cas si votre enfant a fait le choix du doudou. Cet objet lui permet aussi de se sentir en sécurité, accompagné en quelque sorte.
Avoir un doudou n’est pas une tare et ne pas avoir n’en est pas une non plus ;o) !

 

Shares
Share This

Partagez ce contenu

Partagez ce contenu avec vos amis !

Shares