Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
1 an
10ème mois
11ème mois
1er mois
2ème mois
3ème mois
4ème mois
5ème mois
6ème mois
7ème mois
8ème mois
9ème mois
Actualités
Bébé en vacances
Bébé et le climat
Bébé et ses parents
Bébé et son alimentation
Bébé et son corps
Bébé et son poids
Bébé mois par mois
Comprendre Bébé !
Dernières informations
Entre 1 et 3 ans
Informations médicales
Infos utiles
Jeux et musique
L'hyperactivité
L'objet transitionnel
La naissance
La psychologie de Bébé
La santé de Bébé
Le comportement de Bébé
Le sommeil de Bébé
Les accidents domestiques
Les infos utiles
Les loisirs et Bébé
Les maladies infantiles
Les maladies rares
Les news
Les petits maux de Bébé
Les services publiques
Les situations difficiles
Les types de biberons et tétines
Les vaccins
Produits au rappel
Surveillez le poids de Bébé
Syndrome des Bébés secoués

Le RGO

À la jonction entre l'estomac et l’œsophage se trouve une structure musculaire ressemblant à une valve. Cette valve est appelée sphincter œsophagien inférieur.

Dans le cadre d’un reflux gastro-œsophagien, le traitement médicamenteux  n’est pas forcément la solution à définir dès l’apparition d’un des symptômes.

rgoDéfinition du RGO

À la jonction entre l’estomac et l’œsophage se trouve une structure musculaire ressemblant à une valve. Cette valve est appelée sphincter œsophagien inférieur. Dès que nous mangeons des aliments solides ou que nous buvons, cette valve s’ouvre pour laisser passer les aliments et les liquides.
Chez l’enfant, il s’agit en général d’un événement physiologique.
Entre les repas et durant la nuit, la valve est normalement fermée, empêchant ainsi l’acide gastrique et le contenu de l’estomac de refluer vers la partie inférieure de l’œsophage.

Ce reflux de l’acide et du contenu de l’estomac peut causer une irritation ou léser la paroi de la partie inférieure de l’œsophage.
Si cette irritation persiste, elle peut conduire à une œsophagite. Œsophagite est le terme médical qui désigne une inflammation de la paroi de l’œsophage. La cause la plus fréquente de l’œsophagite est le reflux de l’acide et du contenu de l’estomac dans l’œsophage.

Symptômes

Les manifestations typiques du rgo sont :

– Les régurgitations (rejets passifs) sans effort, même longtemps après un repas
– Les vomissements
– Les hémorragies digestives très rares et plutôt en période néonatale
– Des bronchites à répétition
– Les manifestations moins typiques qui doivent y faire penser : une toux chronique et inexpliquée
– Des crises d’asthme , en sachant que le RGO peut être une conséquence de l’asthme
– Des pharyngites, laryngites récidivantes
– D’autres symptômes, faisant penser au RGO, consistent en une prise de poids insuffisante, en cris plus fréquents lors de la tétée, en déglutition douloureuse, en douleurs épigastriques et rétro-sternales ainsi qu’en apnées et en toux.

Le dépistage

  1. L’examen de référence est la PHmétrie sur 16 à 24 heures, il permet de quantifier le reflux. Cet examen est très bien toléré par l’enfant
  2. La fibroscopie digestive haute, permet de faire le diagnostic d’œsophagite, c’est un examen court, pratiqué chez un enfant non hospitalisé
  3. Le TOGD (radio de l’œsophage et estomac) pratiqué dans les reflux qui résistent au traitement classique à la recherche d’une autre cause

Le traitement

Quelques conseils hygieno-diététiques :

– Utilisation de laits épaissis, indiqués chez le nourrisson ayant des régurgitations simples
– Laits acidifiés : ils favorisent la vidange gastrique
– Suppression des aliments susceptibles de favoriser le reflux : jus de fruits, la menthe, le chocolat
– Le fractionnement des repas
– Les couches ne doivent pas être trop serrées
– Bien entendu, éviter d’exposer Bébé à un environnement tabagique
– Le traitement postural ( chez l’enfant de moins de 6 mois ) couché sur le ventre + matelas incliné à 30° ( obtenu en surélevant la tête du lit de 20 cm) condition importante pour coucher un bébé sur le ventre + système de maintien de l’enfant (cale-Bébé)
– Eviter la position ½ assise en baby-relax, celle-ci favorise le reflux

Pour le traitement médicamenteux, contacter votre pédiatre.

 

Shares
Share This

Partagez ce contenu

Partagez ce contenu avec vos amis !

Shares