Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
1 an
10ème mois
11ème mois
1er mois
2ème mois
3ème mois
4ème mois
5ème mois
6ème mois
7ème mois
8ème mois
9ème mois
Actualités
Bébé en vacances
Bébé et le climat
Bébé et ses parents
Bébé et son alimentation
Bébé et son corps
Bébé et son poids
Bébé mois par mois
Comprendre Bébé !
Dernières informations
Entre 1 et 3 ans
Informations médicales
Infos utiles
Jeux et musique
L'hyperactivité
L'objet transitionnel
La naissance
La psychologie de Bébé
La santé de Bébé
Le comportement de Bébé
Le sommeil de Bébé
Les accidents domestiques
Les infos utiles
Les loisirs et Bébé
Les maladies infantiles
Les maladies rares
Les news
Les petits maux de Bébé
Les services publiques
Les situations difficiles
Les types de biberons et tétines
Les vaccins
Produits au rappel
Surveillez le poids de Bébé
Syndrome des Bébés secoués

Le syndrome des Bébés Secoués

Contrairement aux idées reçues, la maltraitance n’est pas toujours à l’origine de ce syndrome.

cerveauTiens voilà Tonton !
– « Ho il est beau le Bébé ! »
Et là, Tonton prend Bébé et avec une délicatesse toute relative secoue un peu Bébé pour tenter de le faire rire.

Cette scène n’a rien d’une agression mais la douceur doit toujours être présente dans tous contacts avec un Bébé.

Dans certains cas, cela va beaucoup plus loin que le simple amusement et certains parents réagissent mal face aux angoisses et au stress causés par les pleurs de leur enfant…

09 novembre 2011

La Cour d’assises de la Seine-Maritime a condamné mardi soir à cinq ans de prison dont quatre avec sursis un jeune père qui avait secoué son bébé provoquant sa mort en 2007, à Clères, près de Rouen, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.
« Je n’étais pas mûr pour avoir un enfant », a dit à la barre cet ouvrier boulanger, âgé aujourd’hui de 32 ans, qui avait violemment secoué son bébé, un soir de 2007, alors que celui-ci pleurait.

7 janvier 2003

Un nourrisson décède à l’hôpital de l’Ile
FRIBOURG – Un bébé de trois mois est mort à l’hôpital de l’Ile à Berne après avoir été secoué par (…)

Une Nounou pas vraiment câline

Avril 2001, dans le nord de la France.
Un nourrisson de 4 mois est amené par le Samu aux urgences dans un état critique.
Quelques heures plus tôt, chez sa nourrice, le bébé refusait de dormir et ne cessait de pleurer. Pour le faire taire, l’assistante maternelle l’a vigoureusement secoué.
Aujourd’hui, l’enfant est toujours dans un état grave et les médecins craignent des séquelles dramatiques. La nourrice, elle, a été incarcérée.
Le procès devra déterminer s’il s’agit d’un acte de maltraitance ou d’un geste inconsidéré.

16 septembre 2011 – Rouen

14 ans de réclusion criminelle pour un Papa condamné pour avoir tué sa fille, Océane, agée de 1 mois. Il avait reconu avoir aussi infligé des blessures à son fils agé du même âge en 2006.
Il avait secoué sa fille Océane, qui avait tout juste un mois, avant de la jeter très violemment dans son berceau, où elle a succombé.
Toxicomane depuis l’âge de 13 ans, maltraité dans son enfance, il a été souligné qu’il avait l’âge mental d’un enfant de 10 ans.

23 janvier 2003

Les victimes du syndrome du bébé secoué peuvent subir des séquelles à long terme, telles la cécité (…)

Bébé secoué

Un Papa maladroit ?

Dépêche AFP du 4 octobre 2002

CRETEIL (AFP) – Thierry Bellanger, dont les deux nourrissons sont décédés à un an d´intervalle, victimes du syndrome du bébé secoué, a été condamné à 7 ans de prison ferme, par les assises du Val-de-Marne qui, après cinq heures de délibération, ont condamné son épouse, Murielle Bellanger, à deux ans de prison avec sursis et mise à l´épreuve pour une durée de trois ans…
Thierry Bellanger était poursuivi pour violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Cette qualification peut valoir à son auteur une peine allant jusqu’à 30 ans de prison…


Jeter son enfant en l’air pour s’amuser avec lui, le secouer sans aucune mauvaise intention pour tenter de calmer ses pleurs peut entraîner de graves dommages.
Contrairement aux idées reçues, la maltraitance n’est pas toujours à l’origine de ce syndrome. Quelle qu’en soit la cause, en France, le syndrome de l’enfant secoué serait responsable de 50 à 100 décès par an et d’un handicap majeur chez 500 à 1000 nourrissons, selon Christine Bonnier, neuropédiatre à la clinique universitaire Saint-Luc de Bruxelles (Belgique).
A l’hôpital Necker-Enfants malades, à Paris, 230 cas ont été recensés entre 1996 et 2000. Au CHRU de Lille, le service de médecine légale du Pr Didier Gosset voit passer chaque mois un enfant victime de ce traumatisme.
Une pathologie qui concerne les bébés de moins d’un an (le pic d’âge se situe aux alentours de 6 mois), et plus généralement des garçons qu’un certain nombre de caractéristiques rendent particulièrement vulnérables, comme le volume du crâne, l’importance des espaces péri-cérébraux et l’hypotonie de la nuque.

Comme la tête du bébé est grosse et lourde par rapport au reste de son corps, et que son cou est encore faible, ces secousses créent des forces importantes à l’intérieur de la tête.

Ron Ensom

Hôpital pour enfants de l’est de l’Ontario (Canada)

Tous les professionnels ne sont pas d’accord sur la gravité des conséquences par le seul effet de secouement.

Certains estiment qu’un impact est nécessaire.
C’est-à-dire que l’enfant soit secoué, mais aussi qu’on le laisse tomber ou que sa tête heurte un objet.

Secouer un enfant de manière violente et répétée écrase le cerveau contre la boîte crânienne, ce qui cause le saignement des vaisseaux sanguins déchirés, des lésions importantes aux tissus et une enflure du cerveau pouvant causer la mort… …C’est le système du fouet. Si l’enfant est un peu mou, l’accélération de sa tête peut atteindre 100 à 120 km/h.

Dr Boulloche

Responsable des urgences pédiatriques du Havre

…Un impact, aussi léger soit-il, par exemple avec un matelas, décuple les forces mises en jeu. Dans ces conditions, les dégâts cérébraux apparaissent beaucoup plus sérieux, avec œdème cérébral engendrant souvent la mort.

Pr Gosset

Service de médecine légale du CHU de Lille

Cet article vous a t-il été utile ?
Votre vote
[Nbre de votes : 0 Moyenne : 0]
Shares
Share This