Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
1 an
10ème mois
11ème mois
1er mois
2ème mois
3ème mois
4ème mois
5ème mois
6ème mois
7ème mois
8ème mois
9ème mois
Actualités
Bébé en vacances
Bébé et le climat
Bébé et ses parents
Bébé et son alimentation
Bébé et son corps
Bébé et son poids
Bébé mois par mois
Comprendre Bébé !
Dernières informations
Entre 1 et 3 ans
Informations médicales
Infos utiles
Jeux et musique
L'hyperactivité
L'objet transitionnel
La naissance
La psychologie de Bébé
La santé de Bébé
Le comportement de Bébé
Le sommeil de Bébé
Les accidents domestiques
Les infos utiles
Les loisirs et Bébé
Les maladies infantiles
Les maladies rares
Les news
Les petits maux de Bébé
Les services publiques
Les situations difficiles
Les types de biberons et tétines
Les vaccins
Produits au rappel
Surveillez le poids de Bébé
Syndrome des Bébés secoués

Syndrome des Bébés secoués
Mauvais traitements et violences

Le syndrome du Bébé secoué, par impact, est une forme de mauvais traitement. Une enquête peut être ouverte car cela est considérée comme une agression.

Mauvais traitement ?

Le syndrome du Bébé secoué, avec ou sans traumatisme par impact, est une forme de mauvais traitement. Lorsqu’on en présume l’existence, la Police peut ouvrir une enquête, car elle peut être considérée comme une forme d’agression.
Au Canada par exemple, le bureau de protection de l’enfance provincial ou territorial mène également une enquête, car l’enfant qui a subi une lésion et d’autres enfants vivant dans le même milieu ont peut-être besoin de protection.

Violence ou jeu ?

La force requise pour produire des lésions en secouant un bébé est telle que des activités normales comme le jeu, les gestes de la vie quotidienne ou des tentatives de réanimation ne peuvent en être responsables. Secouer un enfant au point de provoquer des lésions est un acte tellement violent que même les personnes non averties en reconnaîtraient immédiatement le danger.

Le syndrome du bébé secoué est une forme d’abus des enfants. C’est la conséquence d’une agression.

Pourquoi ?

Il n’y a pas de réponse à cette question cruciale, mais on connaît deux facteurs clés associés à la violence et au stress :

    1. Les réactions violentes sont généralement déclenchées par le stress
    2. Les adultes, auteurs de blessures, tendent à avoir des réactions plus violentes que la moyenne et une moins bonne faculté à se contrôler

On sait pas mal de choses sur les facteurs de stress qui poussent les gens à secouer un bébé :

    • Le facteur de stress immédiat le plus courant, ce sont les pleurs incessants de Bébé.
    • Les facteurs de stress indirects sont généralement l’épuisement et la frustration des adultes.
    • Les problèmes d’alimentation et d’entraînement à la propreté déclenchent aussi souvent des incidents.

On en sait beaucoup moins sur la personnalité des adultes qui secouent les bébés. Ils semblent tomber dans deux grandes catégories :

    1. Les personnes apparemment «normales» qui perdent le contrôle, à la suite de leur épuisement et de leur frustration, leur bébé étant inconsolable
    2. Les personnes qui ont déjà eu des réactions violentes aux situations et aux gens

À l’instar d’autres formes de mauvais traitements infligés aux enfants, il est possible que Bébé soit secoué de manière répétitive et subisse d’autres types de violence.

 

Cet article vous a t-il été utile ?
Votre vote
[Nbre de votes : 0 Moyenne : 0]
Shares
Share This